vendredi 2 septembre 2016

Once upon a time in the Cellar

Et oui, encore un blog consacré à l'alcool.
Au rhum qui plus est, produit en vogue du moment, ainsi qu'au whisky (produit moins en vogue mais toujours consommé).

Quelle originalité me direz-vous... De fait. Mais en même temps, je ne vous ai jamais forcé à y venir et encore moins à le lire si ça ne vous intéresse pas. C'est vrai après tout, chacun son libre arbitre.

Alors pourquoi un blog consacré aux spiritueux et pourquoi maintenant ?
Tout simplement parce que j'aime bien et que cette idée folle à tout récemment germée dans mon esprit.

Pourquoi le rhum ? Tout simplement parce que suite à un cadeau en provenance directe de République Dominicaine, ça m'a bien plu (nous reviendrons probablement un jour sur cette bouteille qui a tout lancé mais bon, ne soyons pas trop nostalgique ^^)
Ayant trouvé la boisson intéressante, j'ai décidé de m'y pencher plus sérieusement afin d'en découvrir mes multiples facettes.
Nous traiterons donc - à un rythme totalement dépendant de mon emploi du temps et de mon envie d'écrire - de "Ron" mais également de "Rhum" et de "Rum" car pourquoi se limiter à un seul type de rhum quand les trois sont on ne peut plus agréable.

Le Whisky, ben en fait, je n'aimais pas... Jusqu'à ce que je goûte du Yamazaki et là, *tilt* mon cerveau dément m'a bien fait comprendre que finalement c'est bon ça dis donc!

Ceci explique cela.

Mais le blog me direz vous ?
Et bien il découle de nos soirées dégustations, tout simplement.

Vos soirées dégustations ?
Oui oui, nos soirées dégustations.

En effet, ayant récemment fait l'acquisition d'une sympathique maison, quelle ne fut notre surprise de tomber nez à nez avec des caves très très grande (bon en fait, on savait avant d'acheter hein).
Il fallait bien les rentabiliser !

Alors avec nos petites mains, on a fait ça :
cave à vin granit
Ca claque hein (merci papa ^^)
Bon, ben après tout ça, il a bien fallu la remplir (on a donc rapatrier les bouteilles de l'appart' et on en a racheté d'autres aussi) puis on a aménagé la pièce parce que ça faisait un peu vide quand même :
cave à rhum whisky
De part et d'autre, ce qui nous intéresse plus spécialement


cave remplie
Parce que quand c'est rempli c'est toujours mieux

























Tout ça c'est bien beau mais finalement, "Ouskonboi" ?
Au même endroit pardi !
espace dégustation
Ze plaisse tou bi

Après tout s'est enchainé de manière relativement rapide :
Suite à l'annonce d'un ticket collector au Salon du rhum de Spa, j'ai recruté deux amis pour y aller.
Seul souci, ben, ils n'avaient pas encore gouté grand chose donc il allait falloir leur faire découvrir ça plus en détail (histoire de rentabiliser ledit ticket collector). C'est ainsi que sont nées les soirées dégustations :
- une soirée "Ron" (tendance hispanique);
- une soirée "Rhum" (agricole);
- une soirée "Rum" (style "anglais").

De là est parti le délire : "Et si on formait un club de dégustation ?" et la réplique qui tue : "Ben en même temps si y a que toi et moi, c'est bon, un club c'est à partir de deux !" :p
(De manière générale on est trois ou quatre, oui c'est des soirées intimistes dans le fond d'une cave ... dis comme ça, ça peut sembler glauque, je sais).

Maintenant que les choses soient claires, ce blog n'est qu'un blog d'amateur et son contenu et tous les opinions y indiqués ne sont que le reflet du ressenti de chacun de nous lors de nos dégustations et ne sont donc pas - et de loin - une science exacte.
Nous n'avons pas non plus la prétention de nous hisser au niveau de certains sites plus que bien fait traitant du sujet, ils sont là alors pourquoi copier ?

Enfin, pour ceux qui se posent la question, oui on veut bien faire part de notre avis sur les "vieux" produits Velier (j'entends par là les Demerara), vous pouvez toujours nous envoyer un sample, on se fera un plaisir de vous remercier vivement et de le gouter.
Après, vendre un rein pour acheter une bouteille, ben ... faut que je trouve un boulot qui paie mieux alors ...
(En fait c'est comme pour les whiskys hors de prix, on ne demande qu'à les gouter pour autant qu'on nous les fournisse^^).

Tout ça pour vous dire bienvenue si vous êtes arrivés jusqu'ici et courage, j'ai une sale tendance à écrire des pavés.

Sur ce, en route pour les dégustations.

Au fait, la cave côté pile :
gin, porto et ouzo ; Laurent Perrier
Y a du potentiel, dans un autre genre, mais y a du potentiel.


Rhum n' Whisky

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire