mercredi 24 janvier 2018

Médecine, houblon et Rolling Stones ou "La dégustation hors sujet - encore"

J'aurais également pu appeler ça "C'est la faute à Roger" parce que oui, c'est un peu sa faute si j'ai décidé de me pencher de manière un peu plus sérieuse sur ... accrochez-vous ... la bière !

Petite précision quant à la chose : niveau bière je suis une vraie klette donc si vous vous rendez compte que je suis complètement à côté de mes pompes dans ce qui va suivre, n'hésitez à me le faire savoir (histoire que je ne réitère pas "l'exploit" ^^).


Bref.

Il y a quelques temps déjà (enfin pas tant que ça non plus vu que c'est quand même assez récent), j'ai entendu parler d'un truc étrange : une bière au sirop de Liège (WTF ?!!) !
Et du coup, ben j'ai eu envie de goûter. Puis ça m'est sorti de l'esprit et d'un coup, par le plus grand de tous les hasards, je tombe sur une bouteille de Brown Sugar (la dernière du magasin, c'est un signe je vous dis).
Donc j'ai acheté :-D
Brown Sugar - étiquette
La nouvelle étiquette avec les infos quant aux récompenses glanées depuis son lancement.
Pour faire simple, on doit la chose à quatre amis issus du milieu scientifique (si j'ai bien compris, trois pharmaciens et un "sbim" (pour sciences biomédicales) qui ont décidé de se lancer dans l'aventure sous le nom des "Barons de la Bière".
Basée à Ferrières, leur micro-distillerie produit également d'autres choses qu'il me tarde de goûter au rang desquelles figurent La Ferrusienne et la Wallifornian Pale Ale (je kiffe le nom de la dernière ^^).


Et sinon, la Brown Sugar, elle raconte quoi ?
De ce que j'en ai lu, il s'agirait d'un mélange de 5 malts, 2 houblon anglais et de ... sirop de Liège ; l'ensemble ayant été refermenté en bouteille.
Pour le reste ben, je ne vais pas trop me mouiller.


Brown Sugar
Finalement, je suis assez satisfait de la manière dont j'ai réussi à me la servir ^^
Visuellement, c'est engageant.
Sombre, elle porte bien son nom : le liquide, d'un joli brun hyper foncé, est surplombé d'une belle mousse beige "pétillante" qui s'évanouit assez vite.
L'ensemble est également assez trouble (une étrange impression qu'il y a des particules de je ne sais quoi qui se balade à l'intérieur).


Au nez, j'ai fait avec les moyens du bord donc je ne suis pas sûr que mon verre "à dégustation" soit idéal mais je n'ai que ça à la maison...
Donc, le nez m'a paru assez doux avant de partir vers une légère amertume fruitée.
Personnellement, j'ai toujours eu beaucoup de mal à repérer les caractéristiques olfactives des bières donc il faudra vous contenter de ça ...

En bouche, on sent d'emblée de petites notes acidulées, lesquelles seront vite dominées par des arômes de réglisse, de girofle et de cannelle, l'ensemble gardant toujours ce petit côté fruité.
Comme toute les brunes que j'affectionne, il y a également du sucré derrière cette légère amertume sentie au nez (et également présente en bouche) mais c'est un sucré perturbant dans le sens où, là, comme ça, ben tu ne vois pas vraiment à quoi ça correspond (et tant que tu l'as en bouche, c'est assez flou).

Arrive enfin la finale où cette légère amertume perçue depuis le début laissera vite place aux épices (et dans une moindre mesure à quelques fruits secs) pour terminer - enfin diront certains - sur ces notes caractéristiques de sirop de Liège (pommes et poires sucrées cuites bien typiques) sans être toutefois trop écœurant.
Le côté sirop de Liège est pas mal persistant et laissera finalement place à un côté un peu plus torréfié.

Conclusion ?

Ben moi j'aime bien. C'est rafraichissant, original et local.
A noter que j'ai voulu comparer mon ressenti avec un face-à-face Brown Sugar-Sirop de Liège et ... ça a foiré, je n'avais plus de sirop de Liège à la maison. Hérésie ^^

Sinon l'expérience "retour houblonné" était intéressante et sympa (attendez-vous à en voir d'autres donc).

Et oui, comme me l'a fait remarqué Roger ou Laurent (enfin on s'en fout, lui aussi il est plusieurs dans sa tête ^^), dans Rn'W il n'y a pas de B pour bières.
Pas faux mais il n'y a pas de M pour Mezcal ou de G pour Gin et Grappa donc ...


Rhum n' Whisky

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire