vendredi 14 décembre 2018

Des piments dedans ma bière ?!


Watzefuq dirait l’autre ! Mais si, aujourd’hui, on va causer bière épicée, pardon, pimentée !

La chose, qui nous vient tout droit du Danemark, de la Brasserie Mikkeller pour être précis, est en fait un porter brassé avec une préparation de piments Jalapeños séchés et fumés. Rien que ça.
Niveau voltage, on est sur du 6,6%.

Bon, on va se lancer hein :-D

Mikkeller – Chipotle Porter

Mikkeller – Chipotle Porter
Que c’est kitsch et laid :’-D
Visuellement parlant, c’est pas foncé, c’est noir. On voit que dalle si ce n’est du noir. Et une mousse beige foncée/café crème.
On notera la présence de très fines bulles.

Sans surprises (et tant mieux parce que j’aime ça ^^), le nez est très porter : les arômes de café y côtoient des notes légèrement fumées/grillées et le tout est très « lourd » (mais vraiment).
On notera déjà un beau côté épicé.
Le tout va rester assez stable d’un point de vue aromatique mais chacun des aspects cités plus haut va aller en s’intensifiant.
J’aime bien.

En bouche, on va commencer par des notes de café torréfié et des notes fumées avant d’être emporté par des envolées épicées et pimentées démentielles (la chose qui vient à l’esprit à ce moment-là est tout simplement « Oh, bordel … ! »).
On relèvera un léger aspect fruité acidulé mais qui ne fera qu’un bref passage avant de laisser place à ces importantes notes épicées (poivre, piment, …).
C’est violent dis donc !
Quelle claque !

La finale conservera fatalement les notes pimentées relevées en bouche avant que le côté torréfié, fumé et chocolaté plus typé porter ne vienne se rappeler à nous avec quelques touches toastées.
C’est long. Long, long, long hein. Et pimenté !

Wow ! Ca dépote ça !
Génial, gros kiff :-D

Par contre, goûter un truc après, c’est un peu mort hein --‘

Je dois encore avoir l’une ou l’autre « bière pimentée », vivement !


Rhum n’ Whisky

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire